Bientôt la crise économique en France

Crise économique France - L'investisseur Malin

Crise économique France. Mais où va donc la France ?  Sujet passionnant qui vous donnera surement une nouvelle perspective des choses. Pour commencer prenons en exemple un article du magazine contrepoints du 10 avril 2018 intitulé : “La France est elle en train de se soviétiser ?”.


La France de 2017 et l’URSS de 1953

Le tableau ci-dessous met en avant les similarités économiques entre la France de 2017 et l’URSS de 1953. Les résultats sont exprimés en pourcentage du PIB (Produit intérieur brut) :

(en % de PIB) France 2017 URSS 1953
Social et culturel 22,9% 22,8%
Administration et justice 2,1% 2,5%
Activité délocialisée 11,4% 12,6%
Défense 1,9% 19,4%
Dette publique 19,9% 2,1%
État (hors économie) 58,2% 59,4%

Il faut bien avouer qu’entre l’administration et la justice qui sont laissés pour compte, la dette publique à près de 20% et un état hors économie représentant près de 60% du PIB (encore un record pour la France)… Ben ça ne fait pas rêver ! Ça veut dire qu’en France, seulement 40% du PIB est issu de l’économie réelle. Le reste de l’argent circule en circuit fermée, notamment grâce aux divers aides sociales, taxes et pélévements, etc. Un vrai pays communiste de ce point de vue !

Pour rappel, un état socialiste c’est quand les moyens de production appartiennent à l’état et donc par extension au peuple. Dans ce cas, tout le monde est payé pareil (salaire d’esclave hein, faut pas rêver), quelque soit votre valeur ajouté dans la société. Le Revenu Universel, ça vous dit quelque chose ?

Au contraire, le capitalisme, c’est quand les moyens de production appartiennent au privé. Ce qui veut dire que l’enrichissement du secteur privé provoquerait par cascade un bien être général et une augmentation du pouvoir d’achat de toutes les couches sociales en dessous. Vous gagnez proportionnelement à votre valeur ajoutée dans la société.

Malheureusement à ce jour, il y une mauvaise connaissance du capitalisme et du socialisme. Du moins de comment il est appliqué en France. En France, ce qui se passe, c’est qu’il y a une confiscation du pouvoir par une certaine “mafia” ! Donc au lieu de manifester pour plus de pouvoir d’achat, les gilets jaunes feraient mieux de se pencher sur le sujet de comment fonctionne vraiment leur gouvernement et de la constitution. La crise économique en France n’est pas prête de s’arrêter.

Si on ne sort pas du cadre actuel dans laquelle s’exerce la démocratie en France aujourd’hui, il n’y aura pas de solution viable. Étant donné que les grands groupes contrôlent l’état et que l’état contrôle les médias, je ne pense pas que la France, l’Europe et la monnaie euro puisse s’en sortir dans cette configuration.

Pourquoi l’euro va continuer de chuter ?

Cette chute vient de facteurs économiques et sociodémographiques qui ne sont pas propres uniquement à la France. Prenons un de ses facteurs comme la grève. Par exemple les gilets jaunes créent de la revendication économique à court terme, alors qu’ils devraient se pencher sur le combat pour la démocratie qui lui a bel et bien déjà été perdu ! Mais bon, la capacité de réflexion de la masse est limitée.

Il faut également savoir que la dette de l’état français est de 2500 milliards d’euro, ce qui représente 98% du PIB de la France. Restons les pieds sur terre : cette dette n’est clairement pas remboursable.

Ajoutez à ça les taux négatifs des banques, et tout ça va créer de l’inflation et donc automatiquement une baisse de l’euro. Il s’agit d’un changement très lent, certes, mais bien présent chaque jour quand on regarde les courbes. Une crise économique en France ne se fera pas du jour en lendemain, mais elle a bien déjà commencé.

Alors où va l’euro ?

L’euro est en baisse depuis des années par rapport au dollar parce que les USA conservent un taux d’intérêt positif et prêtent à des pays qui sont capables de leurs faire gagner de l’argent.

L’euro quand à lui, baisse depuis 2008 suite à sa phase de croissance entre 2002 et 2008. Donc ça fait presque 12 ans que l’euro baisse par rapport au dollar, de manière constante.

Les USA se dirigent vers les pays où il y a de la rémunération et ne vont pas favoriser le cash, mais acheter des actifs et c’est pour ça que la bourse américaine reste actuellement ce qui donne le plus de valeur aux investisseurs en ce moment ! Dans ce sens, les actions américaines ne sont pas prêtes de s’arrêter de monter.

Pour finir sur l’euro en tant qu’investisseur, il faudrait faire en sorte de s’en débarrasser au maximum… Si vous vivez en Europe, garder le minimum pour vivre correctement en euro et investissez le reste de votre argent dans des actifs ou le dollar. Pour rappel, l’or ne rapporte pas d’intérêt. C’est juste une sécurité. Cependant lorsque l’euro va chuter, l’or va monter. Mais pas maintenant ! En attendant, il faut continuer à vivre et essayer de s’enrichir pour ses vieux jours.

Survivre à la crise économique en France

Pour bien faire, il faut larguer un maximum d’euros et se positionner sur du gold (même si c’est encore un peu tôt). Ensuite, acheter des actifs et sortir son argent de l’Europe parce que les banques européennes ne sont pas en bonne santé, malgré ce qu’on raconte à la TV.

Quant à l’argent que vous avez dans des assurances vie, elles sont en danger puisque ce sont en fait des obligations d’état… Donc tout d’abord, elle ne vont plus rien vous rapporter sous peu. Ensuite, comme les taux sont négatifs, le tout baisse mécaniquement.

La bonne nouvelle, c’est que nous avons un peu de temps avant le gros BOUM. Mais il faut s’y intéresser au plus tôt pour y survivre, et même en profiter (c’est d’ailleurs mon but).

Donc la première chose à mettre en place, et ça vous pouvez le faire tout de suite : arrêter de regarder la télévision et continuer à lire mes articles !

Amicalement,
L’investisseur Malin

[yasr_overall_rating]