Vous donnez combien de temps à votre banque ?

La crise que nous connaissons est dévastatrice

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

La pandémie de Covid-19 paralyse aujourd’hui une grande partie de l’économie française. Malgré le déconfinement qui semble se profiler dès le 11 mai, l’économie mondiale et française a connu un choc dont on ne connaît pas encore toutes les conséquences. Des premiers chiffres laissent cependant présager l’ampleur du désastre.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

 

D’abord, la France connaît aujourd’hui une explosion du chômage. Pôle emploi a enregistré une hausse historique du nombre de chômeurs de +7,1%, soit 246 000 chômeurs supplémentaires. En outre, 11,7 millions de salariés sont déjà concernés par le chômage partiel. Autre conséquence de la pandémie de Covid-19, les dépenses de consommation en biens des ménages ont reculé de 17,9% en mars par rapport à février… Le PIB français a quant à lui chuté de 5,8% au premier trimestre, sa plus forte baisse depuis la fin de la seconde Guerre mondiale. Dernière donnée inquiétante : la production automobile a diminué de 88%…

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

L’économie française connaît donc un ralentissement jamais vu depuis très longtemps. L’un des grands défis du gouvernement sera de permettre aux citoyens français de retrouver le chemin de la consommation. Mais comment le permettre alors même que des millions de travailleurs risquent de se retrouver au chômage? Sans consommation, il y aura nécessairement une baisse de production, qui entraînera de nouveau une hausse du chômage. C’est le serpent qui se mord la queue.  🐍🐍

 

Lire la suite

 

Les banques françaises résistent, pour l’instant…

 

Qu’est- ce qu’il se passe ?

 

Le confinement sanitaire aura des répercussions majeures qui, si elles étaient durables, pourraient bouleverser le secteur bancaire. Les banques s’attendent aujourd’hui au pire. Selon elles, les effets du confinement ne se font aujourd’hui pas encore ressentir. “Comme le système est arrosé de liquidités, de garanties, de protections, il est trop tôt pour observer des défauts d’entreprises” note Nicolas Véron, économiste.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Les banques n’ont donc pas encore vécu leurs pires moments. Et pour s’armer à la catastrophe à venir, des provisions massives sont faites partout dans le monde. Le but : éviter la faillite face aux nombres de crédits non remboursés qui s’annonce. Bank Of America a provisionné 4,8 milliards de dollars, Citigroup provisionne 7 milliards de dollars, JP Morgan 8,3 milliards, Wells Gafo 4 milliards.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Les grandes banques se préparent au scénario du pire. On se rappelle la catastrophe qu’avait provoqué en 2008 la faillite de Lehman Brothers, suite notamment à des défauts de paiement considérables. C’est ce scénario que l’on souhaite éviter qui pourrait plonger des millions de particuliers dans la faillite en même temps que les banques… 💰💰

 

Lire la suite

 

 

Les petites entreprises ne s’en sortiront pas

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Le fait est indéniable: le coronavirus tue bien plus les petites et moyennes entreprises que les grands groupes. Ces petites entreprises ont des réserves de trésorerie trop faibles pour faire face aux difficultés que la pandémie provoque.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Une étude montre par exemple que 60% des salariés d’entreprises de moins de 10 personnes ont été virés aux Etats-Unis et placés au chômage. Au Royaume-Uni, 7 entreprises sur 10 ont déclaré qu’elles avaient perdu la moitié de leurs revenus. Une autre étude dit que la moitié des entrepreneurs français pensent que cela prendra plus de deux ans avant de retrouver une activité  similaire à l’avant crise.

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Les petites et moyennes entreprises constituent le maillage essentiel au territoire français. Sans elles, les emplois locaux se défont petit à petit, et la misère s’installe. Elles sont nécessaires à l’économie et évitent aux espaces les plus en marge de la mondialisation d’être totalement délaissés… Sauver ces entreprises, c’est sauver le pays, les laisser mourir c’est prendre le risque de voir  l’économie s’effondrer. 💥💥

 

Lire la suite