Vous aussi vous commencez à épargner ?

Les Français, rongés par la peur, épargnent plus que jamais

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Le matelas se gonfle mois après mois. Les ménages épargnent à tout va d’une part faute de pouvoir consommer et d’autre part du fait de la peur engendrée par la crise économique qui s’annonce.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

 

Sur le mois d’avril, premier mois plein de confinement, la collecte nette sur le livret A a atteint 5,47 milliards d’euros, un record depuis dix ans sur le même mois. Pourtant, la rémunération des livrets est, depuis février, à son taux plancher de 0,5%. Au total donc, la collecte nette des deux livrets s’élève à 7,39 milliards sur le mois. Depuis le début de l’année la collecte totale a atteint 17,3 milliards d’euros, soit davantage que la collecte nette de l’ensemble de 2019.

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Cette frénésie d’épargne inquiète les économistes et les pouvoirs publics. Les parlementaires, déjà avant la crise, souhaitaient réfléchir aux pistes pour réorienter l’épargne de précaution vers l’investissement productif. Un capital dormant est le capital d’une économie dormante…💰💰

 

Lire la suite

 

L’Argentine acculée par une dette insoutenable

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

L’histoire des dernières années en Argentine a des allures de drame. Le pays se dirige vers un nouveau défaut de paiement vendredi. Après des débuts chaotiques, les discussions avec ses créanciers ont repris quant à la restructuration de plus de 65 milliards de dollars de dette.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Les négociations arrivent probablement déjà trop tard pour éviter un neuvième défaut souverain pour la deuxième économie d’Amérique du Sud. Le gouvernement a fait une première offre en avril qui avait été refusée. La raison ? Des investisseurs aux noms prestigieux comme BlackRock, Edmond de Rothschild AM, Amundi n’ont pas pour habitude d’investir sans en récolter de juteux profits. Hors de question donc de renégocier la dette.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Quel étrange monde que celui où la deuxième économie d’Amérique Latine se voit contrainte de négocier auprès d’organismes financiers un moratoire sur sa dette. Comment peut-on en arriver là? Ne faut-il pas prendre l’exemple argentin comme un signal pour nos économies : le signal qu’un endettement irraisonné peut un jour conduire à l’effondrement de toute une nation…

 

Lire la suite

 

 

L’espoir du plan franco-allemand balayé par les états frugaux de l’UE.

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

L’annonce avait fait sensation. Le président Emmanuel Macron et la chancelière Angela Merkel avaient cette semaine annoncé leur envie de créer un fond de relance et de solidarité en Europe afin de permettre à l’économie de retrouver le chemin de la croissance. Les marchés avaient reçu cette nouvelle avec optimisme. Mais tout n’est pas si rose…

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

L’idée est de permettre d’aider les pays les plus en difficultés, ce que les Etats dits “frugaux” de l’UE estiment être préjudiciable. Ce groupe composé des Pays-Bas, de l’Autriche, et des pays scandinaves est totalement contre l’idée d’une mutualisation des dettes. Le plan semble donc impossible à mettre en place sans exiger de la part des pays bénéficiaires un remboursement.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Les rivalités entre les pays européens sont fortes. Mais si l’initiative pensée par le couple franco-allemand arrive à voir le jour, c’est un pas en avant considérable que l’Union Européenne fera dans sa construction. C’est un coup sévère qui sera alors infligé aux populismes. 🤗🤗

Lire la suite