Faut-il vendre son or physique ?

Faut-il vendre son or ?

Faut-il vendre son or en ce moment ? Dans les années 30, nous avons connu une crise souveraine qui a aboutit à la faillite des états. Et derrière, on a mis en place de nouvelles devises. Y compris l’or, qui a été repris par les USA pour remplacer le dollars. Par conséquent, lorsqu’on regarde l’histoire de l’or en tant qu’actif c’est une erreur fondamentale puisqu’à la base c’était une DEVISE !

Les monnaies décorélées de l’étalon or en 1971

Ensuite en 1971, le système a pris l’eau et n’était plus compatible avec les impératifs économiques de l’époque. L’or a quitté son statut de devise pour devenir un actif depuis environ 50 ans. Et c’est un peu tout ce que nous avons sur l’histoire de l’or de ces derniers siècles.

Ce qui nous mène à notre sujet principal : la situation de l’or en tant qu’actif et les argument (bidons) mis en avant pour vous encourager à acheter de l’or physique (et surement une formation qui va avec). Nous allons donc étudier les principaux arguments pour savoir s’il faut vendre son or physique (ou pas).

« J’achète parce que les banques centrales achètent aussi et ils doivent savoir ce qu’ils font ! »

On commence bien. Si vous consultez le marché de l’or, vous verrez qu’en l’an 2000, c’est-à-dire à son niveau le plus bas de ces 50 dernières années, la banque centrale anglaise a vendu près de 400 tonnes d’or. Soit une perte pour le peuple anglais de 15 à 20 milliards.

Puis rebelote en France en 2008, on balance quelques centaines de tonnes d’or aussi, lorsque l’or était à 700 ou 800 euros. Peu de temps après, l’or remonte à 1500 euros… On parle d’une perte qui se compte en milliards également pour les français.

Donc les banques centrales achètent de l’or pour se donner de la crédibilité et pour se donner l’occasion de sécuriser leurs devises dans le temps. Libre à vous de faire la même chose en tant qu’individu… Mais avez-vous les mêmes objectifs que les banques centrales ? Je ne pense pas.

« L’or conserve le pouvoir d’achat sur long terme ! »

Oui, Oui, c’est vrai. Mais c’est quoi le long terme exactement pour vous ? Sachez que sur ce site, je réfléchie sur 30 ou 40 ans maximum.

Demandez à la génération précédente qui ont acheté en 1980 de l’or, et qui ont attendu environ 30 ans avant de regagner leurs investissement de départ. Et là, on parle de la valeur réelle de l’or. Pas de la spéculation autour.

Cet argument est donc irrecevable. L’or sert surtout à sécuriser son argent et non à faire fructifier son capital. L’or a donc échoué dans son rôle d’actif. C’est une sécurité pour conserver une valeur sur le long terme.

« L’or permet de se protéger contre une crise majeure ! »

Quand on parle des crises, on peut en identifier 2 types différents. La mineure, qui n’est donc pas importante la plupart du temps, en tout cas sur le papier. Et la majeur, et là on parle de guerre et effondrement des états. En gros : plus de banques centrale, plus de billets.

Si on regarde les grandes crises des années 30, de l’Argentine, du Canada, etc. Dans tous les cas, l’état vient retourner vos maisons pour trouver vos réserves d’or physique. Ce qui se passera demain s’est déjà passé. Et le passé ne fait que se répéter.

Donc pour l’or physique, il faut être bon pour bien le planquer. Aussi, on peut difficilement le déplacer. Essayez donc de transporter votre or par avion. Vous allez voir que c’est impossible au dessus d’un certain montant au dessus de 10k dollars.

Donc au final, s’il faut bouger rapidement de pays pour ne pas trop subir un effondrement, l’or physique n’est pas le meilleur moyen de se protéger.

« Faut-il vendre son or maintenant ? »

La bonne nouvelle, c’est que si la crise démarre, on peut y survivre et même s’enrichir plus vite que prévu grâce à des choix patrimoniaux adéquats.

Pour cela il faudra sauter d’actif en actif en fonction du comportement des états et de la phase de la crise en cours. Donc la première étape, vous la connaissez : vendre son or physique ! En tout cas, vendez ce que vous ne pouvez pas transporter sur vous si vous devez prendre l’avion.

Amicalement,
L’invesitsseur Malin

[yasr_overall_rating]