Une prétendue « reprise spectaculaire »…

Une dette record des entreprises françaises 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

C’est un seuil inédit. Depuis quelques mois, les entreprises françaises franchiront la barre des 2000 milliards d’euros d’endettement, d’après les dernières statistiques de la Banque de France. A fin avril, leur encours de dette a quasi doublé depuis la crise financière de 2008. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Le mur de la dette des sociétés françaises va ainsi entrer dans une zone à risque. A fin avril, le rythme de croissance des encours d’endettement des entreprises approchait les 10%. Cet emballement s’alimente de taux de crédit inédits depuis 2003, à 1% en moyenne. Les entreprises françaises font ainsi partie, selon le FMI, du club restreint des entreprises les plus endettées au monde : plus de 140% du PIB… 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Le Haut conseil de stabilité financière s’inquiète de cette dette grandissante. Avec la crise du Covid-19, bien des entreprises risquent de ne pas être en mesure de rembourser leurs dettes. Elle sera alors prise en charge par l’Etat et les banques. Deux risques en découlent : une incapacité des entreprises à continuer sereinement d’assurer leur cycle d’exploitation du fait d’un poids des intérêts trop lourd, et une vague de faillites entraînant les banques dans leur marasme.  💣💣

 

Lire la suite

 

L’automobile retrouve le sourire 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

C’est un des secteurs les plus touchés par la crise du coronavirus. Mais l’espoir est palpable chez les concessionnaires qui voient les achats repartir à la hausse en juin. Bruno Le Maire évoque même “une reprise spectaculaire” et prévoit un retour à la normale en juin.  

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


En avril dernier, les commandes étaient de 10% de ce qu’elles étaient en 2019. En Mai elles sont déjà remontées à 50%. Ce soulagement est en grande partie lié aux primes annoncées par le gouvernement : prime de 7 000 euros pour les véhicules électriques et de 2000 euros pour les véhicules hybrides rechargeables. L’idée derrière ces aides est bien sûr de sauver les constructeurs européens mais aussi de verdir notre parc automobile. 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Le gouvernement semble donc prendre les mesures nécessaires pour sauver l’industrie française et pour préparer le monde d’après, un monde qui prendra en compte le réchauffement climatique. Il faut donc espérer que les efforts réalisés en ce sens persistent. 🥬🥬

 

Lire la suite

 

 

La Chine, maître absolu de l’acier dans le monde 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Le coronavirus aura permis à la Chine d’asseoir définitivement sa domination sur la production d’acier, accélérant une tendance notable depuis 50 ans. En avril, le Royaume-Uni n’a représenté que 1% de la production mondiale. La Chine, de son côté, a produit 64% du métal dans le monde, contre 54% en 2019. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Cette domination s’explique par une envie, dès les années 50, de Mao de devenir le producteur mondial et de balayer le Royaume-Uni d’ici à 15 ans. C’est aujourd’hui largement chose faite. Comme dans de nombreux secteurs, la formidable puissance de la Chine est en train de se déverser et de balayer tous ses concurrents.

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Cette emprise absolue de la Chine montre une tendance néfaste de nos gouvernement depuis des décennies de croire qu’il est possible de jouir d’une industrie puissante sans usines de production. Cette politique de développement d’une société de services est néfaste pour l’Europe et pour les citoyens. 😥😥

 

Lire la suite