Trump s’énerve contre l’OMS et la Chine

Le FMI annonce à son tour une récession mondiale inouïe 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

Dans ses perspectives sur l’économie mondiale publiée mardi 14 avril, le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une contraction de 3% du produit intérieur brut de la planète en 2020. Et l’éventualité d’une chute encore plus brutale en 2021 n’est pas exclue. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Cette année, les pays les plus touchés seront ceux de la zone euro, avec une contraction de l’activité de 7,5%, suivis du Royaume-Uni (6,5%) et des Etats-Unis (5,9%). La Chine passera d’une croissance de 6,1% en 2019 à 1% en 2020… La crise économique se doublera d’une crise sociale avec un chômage qui augmentera de 40% en Europe, et qui triplera aux Etats-Unis. 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

Plus consternant encore, la pandémie pourrait faire basculer un demi-milliard d’habitants de la planète dans la pauvreté, effaçant les progrès enregistré ces dix à trente dernières années. Les temps futurs seront difficiles pour tous les pays. Il faut espérer que nos gouvernement sauront donner les réponses adaptées à l’ampleur de la crise. 📉📉

Lire la suite

 

Le pétrole continue son inexorable baisse 

Qu’est- ce qu’il se passe ?

Une réunion des grands pays producteurs s’est tenue la semaine dernière pour convenir d’une réduction de leur production afin de stabiliser les prix du pétrole. Mais cette décision vient trop tard et est insuffisante face à l’effondrement de la demande mondiale. Les prix continuent donc leur lente descente aux enfers, mettant l’ensemble de l’économie mondiale en péril. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Le baril de WTI américain est passé sous la barre des 20 dollars, touchant son niveau le plus bas depuis 2002. Le brent de la mer du Nord, référence internationale, cédait plus de 4% à moins de 29 dollars. Fatih Birol, le directeur de l’agence internationale de l’énergie a annoncé “Un avril noir du pétrole” en ajoutant que la demande mondiale risquait de chuter de 29 millions de barils en avril 2020 par rapport à avril 2019. 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

L’instabilité des prix du pétrole inquiète l’ensemble des économistes. Cela entraînera une succession de faillites dans l’ensemble des pays producteurs de l’or noir, ce qui se répercutera comme un raz-de-marée sur le reste de l’économie. À l’heure où la crise du coronavirus semble détruire nos économies, il n’est pas sûr que nous ayons besoin d’une crise pétrolière…🛢️🛢️

Lire la suite

 

L’OMS au coeur des tensions entre États-Unis et Chine 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

Trump vient de prendre une décision forte et inouïe. Il a déclaré mardi 14 Avril que les Etats-Unis suspendront temporairement le financement américain à l’Organisation Mondiale de la Santé, accusant l’organisation d’avoir sous-estimé volontairement l’impact de la crise sanitaire qui nous ravage aujourd’hui pour satisfaire le gouvernement chinois… 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Le président a notamment reproché à l’OMS de s’être opposée aux restrictions de voyages visant la Chine et d’avoir été complaisante avec ce gouvernement, cachant la gravité d’une épidémie meurtrière. À travers ses critiques, c’est un coup de poing adressé à la Chine et à son système opaque que Trump lance. 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

Les rivalités entre les deux puissances sont au plus fort. Récemment, la Chine reprochait aux américains la présence d’une de leurs flottes à proximité de Taïwan, et un récent rapport de l’ambassade chinoise en France critiquant la gestion européenne de la crise a contribué à alimenter ces tensions. Comment ce conflit toujours plus violent entre les deux pays peut-il prendre fin?  💣💣

Lire la suite