Renault peut MOURIR selon lui >>>

La France se prépare à une vague de licenciements et de faillites sans précédent

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

L’inévitable ne sera pas éviter : la multiplication des licenciements et plans sociaux dans les entreprises qui ne résisteront pas à la plus forte récession depuis la seconde guerre mondiale. Pour l’instant, les difficultés semblent évitées : seuls 53 plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) ont été initiés pour 2853 suppressions de postes.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

 

Le véritable coup de massue pourrait arriver dans les prochaines semaines, après la diminution progressive de la voilure du chômage partiel. Plus inquiétant, Bruno Le Maire a déclaré que même les grands groupes étaient menacés “Oui Renault peut mourir, il faut être lucide”. Mais le gouvernement ne compte pas valider si facilement les plans sociaux des entreprises qui ont pu bénéficier des aides de l’Etat. Il sera nécessaire pour les entreprises de justifier leurs mesures.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Un expert du cabinet de conseil McKenzie résume la situation “Dans cette phase de redémarrage, les entreprises pourraient être confrontées à de véritables crises de liquidités”. Tous les experts sont donc unanimes : le choc risque d’être d’une violence inouïe les prochains mois. 😨😨

 

Lire la suite

 

Ces fonds qui ne connaissent pas la crise

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

QQQ, le fonds indiciel coté (ETF) d’Invesco qui prend des participations dans le Nasdaq, se targuait cette semaine d’enregistrer 100 milliards de dollars d’investissements en cours. Le fonds a profité de la grande résistance du secteur technologique depuis le début de la crise. Il est donc devenu l’un des favoris des investisseurs cette année : QQQ affiche une collecte de plus de 13 milliards de dollars en 2020.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Ce succès est loin d’être isolé. BlackRock et sa marque iShares ou encore State Street et sa marque SPDR connaissent un succès semblable. Sur les 200 milliards de dollars collectés par les ETF depuis le début de l’année, les cinq fonds les plus populaires ont attiré plus du quart du total.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Tout le monde ne connaîtra donc pas la crise. Comme en 2008, de grands organismes financiers vont profiter du pouvoir qui leur est conféré par les Etats pour asseoir leur domination sur la sphère financière et donc dans le monde entier. 💰💰

 

Lire la suite

 

 

HSBC annonce un nouveau plan de réduction des effectifs

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Le conseil d’administration de HSBC est sur le point d’annoncer le plan de restructuration le plus important jamais annoncé depuis la création de la célèbre banque, il y a maintenant 155 ans. Le groupe avait déjà annoncé une suppression à venir de 35 000 emplois, correspondant à une baisse de 4,5 milliards de dollars de coûts fixes.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Mais la pandémie de coronavirus n’a fait qu’accentuer les difficultés de l’entreprise, avec des prêts faits à des clients peu solvables à hauteur de 11 milliards de dollars : un risque considérable. Le conseil d’administration fait donc pression pour aller plus loin dans la restructuration, avec notamment l’arrêt total de l’activité aux Etats-Unis.

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

HSBC est le premier symbole d’un système bancaire menacé, qu’il faut préserver si l’on ne veut pas voir le système s’effondrer. Les prêts bancaires non solvables sont une catastrophe et pourront bien détruire l’économie. 💥💥

 

Lire la suite