Pourquoi Macron est le président des riches ?

Macron, le président des riches ? 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Les réformes de la fiscalité du capital d’Emmanuel Macron ont provoqué une forte augmentation, mais aussi une plus forte concentration des versements de dividendes, tout en ramenant le pays dans la moyenne d’imposition des pays de l’OCDE, selon un rapport publié jeudi 8 octobre.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


À la suite de l’instauration en 2018 de la « flat tax », le prélèvement forfaitaire unique (PFU) à 30% sur les revenus du capital, 0,1% des foyers fiscaux, soit 38 000 foyers, ont perçu près des deux tiers des dividendes versés par des entreprises payant l’impôt sur les sociétés, selon ce rapport du comité d’évaluation de France Stratégie, mis en place en décembre 2018 par le gouvernement pour suivre ces réformes. Et 3 800 foyers ont touché à eux seuls un tiers du total. 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

On le voit, le cadre législatif semble privilégier les contribuables fortunés. Dans ce contexte, comment un petit porteur peut-il lui aussi trouver les moyens de s’enrichir autrement ? N’attendez pas que l’Etat vous vienne en aide. Les crypto monnaies, l’investissement en Bourse, et d’autres astuces existent. Il faut les connaître. 💸💸

 

Lire la suite

 

Créances douteuses, les autorités bancaires doutent 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Il y a six mois, les autorités bancaires européennes, main dans la main avec les Etats, ont tout fait pour que la crise sanitaire et le confinement ne dégénèrent pas en tsunami économique et financier. Elles se demandent à présent comment aider les banques à encaisser au mieux la hausse prévisible des défauts sur les crédits accordés (appelés NPL dans le jargon des régulateurs)

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Le cabinet Accenture a même déclaré que les pertes des banques pourraient représenter entre 2% et 2,4% du total de leurs actifs. C’est près du double des abandons de créances enregistrés lors de la crise financière mondiale de 2008.  

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Éviter l’empilement de créances douteuses dans les bilans des banques est donc essentiel. Une accumulation de prêts non remboursés limite la capacité d’une banque à accorder de nouveaux prêts, et risque de provoquer un « credit crunch », voire une grave crise financière. Suivez bien l’évolution des chiffres de votre banque, et des créances douteuses à son bilan comptable, pour vous éviter le pire. 💥💥

 

Lire la suite

 

 

La crise a un coût

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Pour faire face à la crise, le gouvernement a déployé en urgence un arsenal de mesures de soutien aux entreprises et aux ménages pour faire face aux conséquences dramatiques du Covid-19 sur l’économie du pays.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Ces aides ont été résumées par le fameux “Quoiqu’il en coûte…” d’Emmanuel Macron. Ce “quoiqu’il en coûte” correspond à une réalité aujourd’hui bien précise. 468 milliards d’euros sont ont en effet été mobilisés par le gouvernement pour lutter contre les effets de la crise, une somme qui donne le tourni. Le remboursement de cette dette devrait s’étaler d’aujourd’hui à 2042…

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

La question que pose le Covid-19 est celle de la jeunesse. Aujourd’hui contrainte de se priver d’une éducation de qualité (fermeture des écoles, programmes bouleversés), nos jeunes risquent de devoir, dans quelques années, payer les frais de l’endettement colossal lié au coronavirus. Le gouvernement ne devrait-il pas cibler les personnes les plus à risques pour éviter d’avoir à confiner l’ensemble du pays et pour éviter que les actifs et futurs actifs (les 18-40 ans) ne trinquent aujourd’hui et demain?  👊👊

 

Lire la suite

 

PS : le saviez-vous ? 

 

Tesla, Facebook, Amazon, Google, Apple, Microsoft ont toutes été créées il y a moins de 50 ans… Ils sont aujourd’hui les maîtres du monde. Vous songez à créer votre entreprise ? Aucun de ces entrepreneurs ne vous dira que c’est une mauvaise idée.