Pourquoi ces entreprises tombent en FAILLITE ?

Une reprise économique lente annoncée par l’OCDE

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Les incertitudes liées à la propagation de la pandémie de Covid-19 vont peser durablement sur la croissance mondiale et compliquer la reprise. Dans ses prévisions publiées mercredi 16 septembre, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) revoit certes légèrement à la hausse ses prévisions pour 2020, mais s’inquiète des « coûts à long terme de la pandémie » et ne prévoit pas de retour à la normale au moins avant la fin 2021.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

 

Le produit intérieur brut (PIB) mondial devrait se contracter de 4,5 % en 2020, avant de rebondir de 5 % en 2021. La reprise prend des trajectoires différentes, selon les pays. Par rapport aux prévisions de juin, l’activité a été revue à la hausse en Chine, aux Etats-Unis et, dans une moindre mesure, en Europe. La Chine devrait être le seul pays de l’OCDE à enregistrer une croissance positive (1,8 %) en 2020, grâce au dynamisme de ses exportations et aux investissements publics.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Le tableau reste peu optimiste pour l’économie mondiale. Il faudra du temps avant qu’elle ne retrouve son niveau d’avant crise. Il faudra que les gouvernements soient patients et qu’ils puissent assurer la protection des plus démunis, ce qui n’est pas toujours le cas. 📉📉

 

Lire la suite

 

Les faillites, le nouvel indicateur clé 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

L’incertitude est partout. Et elle risque, si elle se prolonge, de fragiliser encore plus les entreprises, compliquant l’action des pouvoirs publics. Depuis le printemps, les entreprises sont passées dans un univers parallèle. Beaucoup d’entre elles ont vu leur chiffre d’affaires dévisser, voire disparaître, pendant plusieurs semaines.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Les simulations de l’impact de la pandémie sur la solvabilité des entreprises, réalisées à partir d’un échantillon d’un million de sociétés tricolores, donnent même le vertige. Elles font état d’une hausse de presque 80% des défaillances. Le taux de défaillance d’entreprises (c’est-à-dire la part des entreprises dont les fonds propres deviennent négatifs, risquant donc la faillite) pourrait grimper de 1,8% en temps normal à 3,2% cette année du fait de la crise. «Ces chiffres semblent petits, mais en fait ça fait passer le nombre de défaillances d’entreprises d’à peu près 55.000 à 95.000, donc c’est une hausse substantielle et inédite»

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Du nombre de faillites dépendra le nombre croissant ou non de chômeurs. C’est donc un indicateur clé qu’il faudra suivre avec attention. La survie des entreprises, notamment des petites et moyennes entreprises, n’a jamais été aussi essentielle. 💥💥

 

Lire la suite

 

 

La Fed prête à soutenir l’économie américaine 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

La banque centrale américaine est un peu moins pessimiste sur l’évolution de la conjoncture. Aux Etats-Unis, le PIB ne devrait finalement chuter « que » de 3,7 % cette année, selon la prévision médiane publiée mercredi par la Réserve fédérale. En juin , la Fed tablait sur un recul du PIB de 6,5 % cette année aux Etats-Unis. Le rebond attendu l’an prochain serait en conséquence un peu moins fort : l’économie américaine croîtrait de 4 % en 2021, au lieu des +5 % estimés il y a trois mois.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Pour continuer de soutenir l’économie, la Fed a d’ailleurs annoncé qu’elle continuerait sa politique de taux bas. Les mesures de la Fed pour relancer la croissance ont d’ailleurs porté leurs fruits : la moitié des 22 millions de chômeurs que la crise du coronavirus a créés a retrouvé le chemin du travail. 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Ces indicateurs positifs et cette ambition affichée de la Fed de relancer l’économie sont d’excellentes nouvelles. La première puissance économique mondiale se remet au travail et retrouve confiance, ce qui ne peut que rassurer les marchés mondiaux, notamment européens. 🤗🤗

 

Lire la suite