Les 85 milliards d’euros vont-ils suffire ?

Le succès des prêts garantis par l’Etat 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Ce sont près de 85 milliards d’euros qui ont été distribués à 500 000 entreprises depuis le début de la crise du coronavirus. Ces chiffres donnent une ampleur du dispositif de prêts garantis par l’Etat. “Je pense qu’on va être à 100 milliards d’euros de PGE cette année” a précisé le directeur de la BPI. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


La France se place loin devant ses voisins en la matière : l’Espagne a octroyé 63 milliards d’euros de prêts à ses entreprises, le Royaume-Uni 34 milliards, l’Allemagne 28 milliards et l’Italie 22 milliards. L’Etat Français n’a donc pas hésité une seule seconde à apporter tout son soutien aux entreprises du pays.  

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Mais ceci est pourtant à double tranchant. En cas de défaut de remboursement, c’est l’Etat qui paiera la facture (à hauteur de 70 à 90% du prêt, le reste étant assumé par les banques). Les spécialistes craignent donc une vague de surendettement avec des entreprises incapables de rembourser l’ensemble de leurs prêts. Il faudra donc rester vigilant.  😱😱

 

Lire la suite

 

Une année record pour l’épargne solidaire en France

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Les investissements dans les projets sociaux et environnementaux ont de plus en plus de succès en France. L’épargne solidaire a poursuivi sa progression en 2019, en bondissant de 24% sur un an pour atteindre un encours global de 15,6 milliards d’euros.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


En 2018, l’encours d’épargne placé sur les différents produits d’épargne solidaire avait atteint environ 12,6 milliards d’euros. L’épargne salariale est la principale source de financements solidaires, représentant 62% des montants, avec un encours d’environ 9,7 milliards d’euros.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Ces chiffres records s’expliquent en grande partie par la bonne santé des marchés financiers en 2019 et par un attrait croissant vers une finance solidaire. Les Français ont conscience de la nécessité d’adopter de nouvelles pratiques. La finance verte et éthique semble donc avoir de beaux jours devant elle. 🥗🥗

 

Lire la suite

 

 

Une baisse catastrophique de la production allemande  

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Le coronavirus a porté un coup d’une rare violence à l’économie allemande. La production du pays a en effet baissé de 18% en Avril par rapport à 2019. C’est bien sûr l’industrie automobile, véritable symbole de la puissance industrielle allemande, qui souffre le plus de cette contraction de l’activité.  

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


C’est de loin la crise la plus violente depuis 1991. La production automobile a ainsi diminué de 25%,bien  plus que lors de la crise de 2008. C’est deux fois plus que ce qui avait été prévu par les expert. Au total, le PIB allemand a baissé de 2,2% au premier trimestre 2019.

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Les experts prévoient une baisse plus importante encore au deuxième trimestre, mettant le pays à genoux. Il faut espérer que la production rebondisse après l’aide de 130 milliards d’euros apportée par la chancelière Angela Merkel. L’Allemagne est la première puissance économique européenne et un partenaire stratégique de la France. Voir le pays en difficultés c’est voir nos exportations se réduire de manière drastique. 📉📉

 

Lire la suite