Le secteur qui a le PLUS souffert de cette crise est…

Les fonds souverains redoutent une guerre froide économique mondiale

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Les fonds d’investissement étatiques chargés de faire fructifier la richesse (matières premières, réserves de change…) de leur nation redoutent une aggravation de la guerre commerciale mondiale à cause de la crise du coronavirus.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Huit fonds souverains sur dix s’attendent à une montée des barrières commerciales et à une réduction de leurs capacités à investir dans certains pays et secteurs, du fait notamment des tensions entre la Chine et les Etats-Unis. Près d’un sur trois redoute que la croissance mondiale rechute dans les deux prochaines années après un rebond. Une majorité (60 %) anticipe une reprise mais le rythme de l’activité et du commerce resteront modérés compte tenu de la gravité de la récession. 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

La planète finance connaît bien des difficultés. Le constat pessimiste des fonds souverains en dit long sur l’état de l’économie et des tensions entre les deux grandes puissances. Il faut espérer que cela n’empêche pas une reprise économique.💥💥

 

Lire la suite

 

Les pertes abyssales des compagnies aériennes

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Le secteur aérien est peut-être celui qui a subi le plus durement la crise économique liée au COVID-19. Et le ciel reste très nuageux pour les compagnies. D’autant que beaucoup de frontières restent fermées. L’Union européenne autorise par exemple les ressortissants de seulement 14 pays à voyager en son sein depuis le 1er juillet

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


En juillet, le trafic passagers est resté inférieur de 78% en Europe par rapport au même mois un an auparavant. Les compagnies du monde entier en font les frais. Singapore Airlines accuse une perte de 1,15 milliard d’euros, Japan Airlines de 746 millions d’euros, American Airlines 1,76 milliard d’euros, Lufthansa 3,6 milliards d’euros, Air France de 4,4 milliards d’euros… 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Toutes les compagnies vont devoir s’adapter à la situation économique dramatique que le coronavirus provoque. Des plans de licenciement massifs sont prévus et vont nuire à l’emploi dans le monde entier. Il faut espérer que leur adaptation se fera le plus rapidement possible. ✈️✈️

 

Lire la suite 

 

Pire recul économique d’Europe pour le Royaume-Uni

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Même à l’échelle catastrophique de la crise économique que traverse la planète cette année, les statistiques publiées par le Royaume-Uni sont particulièrement mauvaises. Le recul du produit intérieur brut (PIB) au deuxième trimestre a atteint 20,4 %, d’après les données dévoilées par l’Office britannique des statistiques (ONS) mercredi 12 août.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Sur la même période, le recul était de 13,8 % en France, 12,4 % en Italie, ou encore 18,5 % en Espagne. « C’est la plus forte baisse du PIB jamais enregistrée (au Royaume-Uni) », souligne Jonathan Athow, de l’ONS.

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Le Royaume-Uni souffre ainsi particulièrement de la crise du coronavirus, comme la majorité des pays européens. C’est une mauvaise nouvelle pour l’UE et la France puisque le Royaume-Uni fait partie de nos premiers partenaires commerciaux…😥😥 

 

Lire la suite