Le marasme du tourisme mondial

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Après avoir stoppé net le tourisme mondial depuis deux mois, le Covid-19 fait ses premières victimes économiques chez les professionnels du secteur. L’allemand TUI, le plus gros voyagiste au monde (19 milliards d’euros de chiffre d’affaires) a annoncé mercredi la suppression de 8000 postes dans le monde, soit plus de 10% de ses effectifs.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Le secteur représente 10% du PIB de la planète et 12-13% des emplois. Depuis des années, il volait de records en records. La barre des 500 millions d’arrivées de touristes internationaux dans le monde a été franchie en 1995, celle du milliard en 2012. En France, le secteur a perdu 74 milliards d’euros au premier trimestre, avec une chute de 22% des arrivées. Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme, le cumul mondial des pertes liées à la pandémie pourrait tourner autour de 1000 milliards d’euros et mettre en danger 100 à 120 millions d’emplois.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Les arrivées de touristes dans le monde pourraient ainsi reculer de 78%. La France, première destination touristique du monde va donc être largement impactée par cette baisse du tourisme. Il sera nécessaire que le gouvernement pousse les Français à retrouver le plaisir de leur pays plutôt que de partir à l’autre bout du monde. 📉📉

 

Lire la suite

 

Les assureurs vont souffrir de la crise du coronavirus

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Le monde du déconfinement risque de commencer sur une note amère pour les assureurs. Selon les estimations des Lloy’s of London, le plus gros marché de l’assurance mondiale, les pertes du secteur dues à la crise pourraient s’élever à 203 milliards de dollars en 2020.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Les pertes des assureurs seront quasiment réparties de manière équivalente entre les indemnisations dues à leurs clients (107 milliards de dollars) et aux moins-value sur leurs portefeuilles d’investissements dans le sillage de l’effondrement des marchés (96 milliards).

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Quand on sait que les Français sont plus que friands des compagnies d’assurance (l’assurance vie par exemple représente en France 1788 milliards d’euros), il est nécessaire que les compagnies d’assurance nous rassurent. Certes les pertes annoncées sont énormes, mais les experts nous rassurent : il est presque impossible qu’une compagnie d’assurances fasse faillite à l’heure actuelle.☔☔

 

Lire la suite

 

 

La mauvaise santé du marché chinois fait plonger les investissements des entreprises

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Un récent rapport a montré que 500 entreprises chinoises cotées ont perdu près de 1,3 milliards de dollars au premier trimestre du fait d’investissements financiers déficitaires, contre seulement 165 entreprises l’année dernière.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Selon les experts, il est nécessaire que le gouvernement chinois rappelle à ces entreprises que leur coeur de métier et leur stratégie ne doivent être en aucun cas la spéculation boursière. Ils précisent que c’est ce genre de pratiques qui peuvent nuire au système financier chinois et mondial.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Ces spéculations, en temps de grave crise économique comme celle que nous vivons, peuvent en effet faire perdre des milliards d’euros aux grandes entreprises. Ces milliards ne pourront ainsi plus servir à relancer la production et l’économie. Il est nécessaire que le gouvernement chinois calme les ardeurs spéculatives de son économie pour ne pas entraîner le monde entier dans sa chute. 🌧️🌧️

 

Lire la suite