La deuxième vague du COVID arrive 😨 >>

Prévisions alarmistes du FMI sur la reprises économique 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Le FMI a revu sévèrement à la baisse ses prévisions par rapport à ce qu’il avait annoncé en avril. Il voit désormais la croissance mondiale chuter à -4,9% pour 2020, contre -3% précédemment. Du jamais vu. Et le rebond anticipé en 2021 sera moindre, à 5,4% contre 5,8% attendus en avril. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

 

Le FMI annonce un choc catastrophique pour le marché du travail mondial. Le cumul des heures chômées au deuxième trimestre devrait être équivalent à la destruction de 300 millions d’emplois à temps plein. Les Etats-Unis afficheront une contraction de 8%  et l’Europe de 10,2%.  La Chine s’en tirera avec une croissance légèrement positive, mais sa plus faible depuis l’ère Mao. 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Le déconfinement ne doit pas nous faire oublier la réalité tragique qui semble nous attendre. Le risque d’une deuxième vague pourrait anéantir un peu plus l’économie. Aucun pays ne semble épargné par les effets dévastateurs de cette crise.  📉📉

 

Lire la suite

 

Une deuxième vague s’installe aux Etats-Unis 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Les Etats-Unis ont connu hier la plus forte progression de nouveaux cas de coronavirus depuis le début de la pandémie. Le Texas, la Californie et la Floride ont indiqué une progression fulgurante, plaçant le nombre de personnes testées positives à 2,4 millions dans tout le pays. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Cette hausse a poussé les gouverneurs des Etats de New-York, New Jersey et du Connecticut à imposer un confinement prolongé de deux semaines. Ce risque d’une deuxième vague a fait plonger les bourses mondiales. L’indice boursier londonien le FTSE 100 a perdu 1,2%, le Stoxx 600 1% et Wall Street 2,6%.

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Le risque d’une deuxième vague plâne au dessus des Etats-Unis et pourrait avoir des répercussions mondiales. Si les Etats-Unis étaient forcés de mettre en place un deuxième confinement, l’économie mondiale pourrait bien ne pas se relever de si tôt. 😨😨

 

Lire la suite

 

 

Le marché du travail se redresse petit à petit 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Au 22 juin, pas moins de 1,416 million de demandes d’autorisation préalable d’activité partielle ont été déposées par 1,063 million d’entreprises depuis le début de la crise. Résultat : 13,6 millions de salariés ont été concernés depuis la mi-mars par ce dispositif de sauvegarde de l’emploi, pour un total de 6 millions d’heures chômées demandées. Ces chiffres montrent la léthargie dans laquelle le pays est depuis 3 mois. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Par ailleurs, le nombre hebdomadaire de plans de sauvegarde de l’emploi a commencé à augmenter fin mai pour la première fois depuis le début de la crise, et dès lors, ils ne cessent de s’emballer… Au cours de la cours de la troisième semaine de juin, 35 plans de sauvegarde de l’emploi prévoyant la suppression de 9 479 postes ont été initiés, contre 11 plans durant la première semaine de mars. 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Mais tout ne semble pas noir. Après avoir subi ce coup de frein, les offres d’emploi en ligne reviennent à la hausse. En ce sens le nombre d’offres publiées du 15 au 21 juin se situe à 106% du niveau préconfinement. L’économie repartira un jour ou l’autre. Reste à savoir quand. 🙃🙃

 

Lire la suite