Ils ont « oublié » 1,9 milliard d’euros 😂

Wirecard ou le plus grand scandale financier des dernières années ? 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

L’étau se resserre encore autour de Wirecard. La fintech allemande frappée par un scandale financier a en effet admis, ce lundi, que le 1,9 milliard d’euros manquant – mais pourtant inscrit dans son bilan comptable- n’existe pas. Cet aveu a été déclenché par la démission, vendredi, du patron et fondateur de Wirecard, Markus Braun. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

 

Dans la foulée, l’ex-pépite du paiement a retiré son résultat provisoire 2019 publiée en février, ainsi que ses résultats du premier trimestre 2020. Et affirmé ne pas pouvoir “exclure une révision des résultats des années précédentes”. A l’ouverture de la Bourse de Francfort, le groupe faisait face à une nouvelle chute de son cours de plus de 50% après avoir déjà perdu près de 75% de sa valeur entre jeudi et vendredi.  

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

La société, qui emploie près de 6000 salariés, est au coeur de ce qui devrait être un des plus grands scandales financiers récents. Ce scandale pourrait révéler des fraudes plus profondes d’un système corrompu et mettre à mal la réputation des élites financières européennes. 💣💣

 

Lire la suite

 

Les fonds de dette révèlent leurs limites face au choc de trésorerie

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Conforama, Frans Bonhomme, Courtepaille, Camaïeu, Solocal, Technicolor… Les fonds de dette anglo-saxons, qui ont financé ces entreprises dans le passé, battent en retraite en France. Le covid-19 devait sonner la grande heure de ces pourvoyeurs de financements alternatifs pour soutenir les entreprises françaises en manque urgent de trésorerie. Mais leur présence au tour de table ajoutent aux difficultés des entreprises pour décrocher les aides vitales de financement garanties par l’Etat (PGE). 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

 

Depuis 2008, les actifs des fonds de dette ont explosé de 250%, à 819 milliards de dollars dans le mode, et de six fois à 241 milliards de dollars en Europe. En France ce ne sont pas moins de 7,7 milliards d’euros qui ont été investis en dette privée dans les entreprises l’an dernier selon France Invest.

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Mais les banques sollicitées pour fournir les PGE ne sont pas prêtes à jouer les pompiers là où ces fonds en auraient la capacité. “Certaines entreprises font déjà face à un mur de dette. Cela n’aurait pas d’intérêt d’accorder un prêt qui ne se remboursera pas.” On voit ainsi les limites d’une politique uniquement basée sur l’endettement. Il arrive un jour où il n’est plus possible de rembourser… Le gouvernement devrait en prendre bonne note et éviter qu’une telle situation ne survienne pour notre pays. 😱😱

 

Lire la suite

 

 

La France va-t-elle supprimer au moins 800 000 emplois? 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

L’État d’urgence sanitaire sera officiellement levé le 10 juillet, mais c’est un véritable état d’urgence sociale qui va de facto prendre le relais. Dans la seule filière transport-voyage, on a ainsi appris mercredi qu’Air France pourrait supprimer de 8000 à 10 000 emplois. Bruno Le Maire prévoit de son côté une suppression de 800 000 postes au total en France dans les prochains mois. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Mais ces 800 000 suppressions d’emplois annoncées par Bercy ne devraient être que la partie visible de l’iceberg. En effet, Euler-Hermès estime qu’en moyenne, dans les cinq grandes économies européennes, environ 20% des travailleurs actuellement en chômage partiel ne pourront retrouver une activité normale d’ici à la fin 2021. Au total estime le cabinet, ce sont 6,3% des effectifs qui auront besoin d’être secourus en France, soit 1,8 millions de personnes. 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

La crise sociale provoquée par le coronavirus risque donc de porter un coup bien plus fort que prévu à l’économie et de mettre à mal le marché de l’emploi. Il faudra tous les efforts du gouvernement pour éviter une crise sociale qui pourrait voir le pays de soulever plus encore que lors de la crise des gilets jaunes. 🗣️🗣️ 

 

Lire la suite