Faites-vous partie de ces ménages à découvert ? 😰

Pour Bpifrance, les dirigeants de PME-ETI ont réussi à passer le plus dur de la crise 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Les résultats de l’étude de Bpifrance « Résister et se relever : les dirigeants de PME-ETI à l’épreuve de la crise » tranchent avec le paysage morose des enquêtes de conjoncture. Menée en juillet, auprès d’un échantillon aléatoire de 1.734 entreprises de 10 à 5.000 salariés, l’enquête a été réactualisée en novembre mais le message qui en ressort demeure l’incroyable résistance de ces entrepreneurs »

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Plus de 6 chefs d’entreprise sur 10 (67 %) interrogés entre le 1er et le 10 novembre dernier déclaraient n’avoir jamais songé à abandonner la partie . Invités à noter leur forme physique et psychologique, ils s’accordent à peu de chose près une note moyenne constante, aux alentours de 6/10 en juillet et en novembre, et 69 % d’entre eux n’hésitent pas à se déclarer « combatifs » quand 7 % se disent « abattus ». Du reste, un autre chiffre frappe : moins de 1 % de ces dirigeants parlent de dépôt de bilan .

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Plus important encore, plus de 65% estiment que la crise constitue une source d’opportunités et qu’elle est le moyen de diversifier ses investissements. Ne pensez-vous pas que vous pouvez vous aussi faire de la crise une opportunité ? 🤗🤗

 

Lire la suite

 

Les réformes menées en 2019 ont contribué à améliorer le niveau de vie, selon l’Insee

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Les diverses réformes fiscales ou sociales mises en œuvre en 2019, dont des mesures « de pouvoir d’achat » prises pour répondre à la colère des « gilets jaunes » ont-elles atteint leur cible ? A cette question, l’Insee, qui a publié jeudi 3 décembre dans son « Portrait social 2020 » une étude fouillée sur le sujet, répond par l’affirmative : non seulement les réformes ont bien conduit à une amélioration du niveau de vie, mais elles ont permis de réduire les inégalités et de faire baisser le taux de pauvreté de 0,2 %.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Le niveau de vie des personnes résidant en France métropolitaine, en effet, s’est élevé de 0,8 % en moyenne en 2019, selon les statisticiens nationaux, grâce à la conjonction des réformes fiscales et sociales. D’un point de vue macroéconomique, la hausse du revenu disponible due aux réformes mises en œuvre en 2019, calcule l’Insee, est de 11,5 milliards d’euros, principalement en raison de la baisse des prélèvements directs qui représentent à eux seuls 8 milliards d’euros. 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Les réformes du président Emmanuel Macron ont donc contribué à l’amélioration des conditions de vie des Français. Vous le voyez, il est toujours utile de faire valoir ses droits pour pouvoir faire bouger les lignes. Ne restez pas passif. ✊✊

 

Lire la suite

 

 

Comment la crise pèse sur les finances des ménages et accroît les découverts

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Malgré le soutien des pouvoirs publics, la crise de la Covid-19 a largement pesé sur les budgets des ménages. Certains secteurs, comme la restauration ou l’hôtellerie, sont à l’arrêt complet, d’autres tournent au ralenti. Et les finances des Français s’en ressentent. Près de 43% d’entre eux estiment avoir perdu en pouvoir d’achat cette année, selon le comparateur bancaire Panorabanques. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Les clients des banques les moins aisés sont 64 % à avoir vu leurs revenus baisser . «Les écarts se creusent entre les clients aux ressources les plus faibles et les plus aisés, qui ont davantage gagné en pouvoir d’achat » , souligne Laure Prenat, directrice générale de Panorabanques. Le boom de l’épargne lié au confinement – près de 100 milliards d’euros supplémentaires cette année – n’a pas concerné tout le monde.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Beaucoup de Français, devant ces difficultés, sont tentés de faire des prêts à la consommation. Mais prenez garde, ces prêts ont souvent des taux considérables si bien que leur coût est lui aussi très important. Peut-être est-ce plus sage d’attendre encore quelques mois. 📈📈

 

Lire la suite

 

PS : le saviez-vous ? 

Stewart Butterfield, le patron de la messagerie Slack, a revendu son entreprise cette semaine à 27 milliards de dollars… Il l’avait créée en 2013… Impressionnant non?