Croyez-vous ce que dit Ryanair ?

Ryanair : un optimisme nécessaire

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Alors que personne ne sait quand et à quel rythme les frontières rouvriront, le roi des vols low-cost court et moyen-courriers a annoncé un plan ambitieux de redémarrage de son activité pour le début de l’été. A partir du 1er juillet, la compagnie a l’intention d’assurer 40% de son programme de vols normal.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Ce sont 90% de ses liaisons qui seront rouvertes, à une fréquence plus faible. Pour redonner confiance aux passagers, l’entreprise va aussi appliquer des mesures visant au maximum les risques d’une contamination au Covid-19 : prise de température avant l’accès à bord, masque obligatoire, interdiction de faire la queue aux toilettes… L’entreprise vise finalement 70% des vols en septembre.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Le PDG du groupe est moqué par de nombreux experts. Mais ces mesures ambitieuses, impulsées par un patron qui souhaite aller de l’avant tout en protégeant les passagers est un excellent moyen de redynamiser un secteur qui emploie des centaines de milliers de personnes en Europe. Cet optimisme et cette envie d’aller de l’avant auront nécessairement un échos dans d’autres compagnies aériennes. La sécurité des citoyens ne doit pas rimer avec l’arrêt total de l’activité. 🌟🌟

 

Lire la suite

 

Le déconfinement n’empêchera pas le PIB de reculer

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Cela se confirme : l’économie française a tourné un peu mieux en avril qu’en mars. Les entreprises se sont adaptées aux nouvelles contraintes sanitaires et certaines ont repris une activité malgré le confinement. Ainsi la Banque de France estime que le PIB d’avril a reculé de l’ordre de 27% alors que, lors des deux semaines de confinement en mars, la production avait chuté de 32%.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Malgré ces chiffres encourageants, la relance de l’activité sera progressive et lente, contrairement à l’arrêt brutal que nous avions connu. Dans leur dernière étude, les économistes de Goldman Sachs prévoient une chute du PIB de 15% au deuxième trimestre.Sur l’année, la richesse nationale produite serait alors inférieure de 13% à celle produite en 2019.

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Si les mesures sanitaires mises en place font effet et sont suffisantes pour éviter une deuxième vague, l’activité pourra donc reprendre. Il semble cependant difficile d’éviter un appauvrissement général de la population. Il sera par ailleurs nécessaire, comme le déclare le directeur de la Banque Centrale, que les aides de l’Etat soient plus sélectives et ne s’adressent qu’aux entreprise dans le besoin, pour éviter de voir la dette s’envoler. Si toutes ces conditions sont remplies, il sera possible, dans la douleur, de nous redresser. 🕊️🕊️

 

Lire la suite

 

Les banques françaises exposées au pétrole et gaz de schiste américain

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Selon une étude publiée ce mercredi par les ONG les Amis de la terre et Reclaim Finance, quatre des plus grosses banques françaises sont fortement impliquées dans le financement du pétrole et du gaz de schiste nord-américain.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Concrètement, selon les ONG, Société Générale, Crédit Agricole, BPCE et BNP Paribas ont ainsi financé à hauteur de 24 milliards de dollars la production, le transport, et les exportations de pétrole et gaz de schiste américain et canadien depuis 2016, alors même que ces banques avaient promis de cesser leurs collaborations avec les entreprises principalement actives dans les énergies fossiles.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Or, au moment où cette industrie paraît au bord de la faillite et où l’urgence climatique exige une action immédiate, il serait complètement irresponsable que la finance française continue à miser sur son sauvetage et la reprise de son développement sauvage. Les banques ne risquent-elles de gros défauts de paiements et des rendements négatifs dans leurs investissements en pétrole de schiste? Espérons que l’épargnant de base ne souffre pas de leurs mauvais paris. 🛢️🛢️

 

Lire la suite