Chute du pétrole : quel impact sur vous ?

Le CAC 40 replonge

Qu’est-ce qu’il se passe ?

Après cinq séances de hausse d’affilée, la Bourse de Paris termine dans la rouge mercredi 15 avril 2020. L’indice chute en effet de 3,76% à 4353 points. Il avait pourtant réussi à repasser au-dessus des 4500 points à partir du 9 avril. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Outre les conséquences néfastes sur l’activité économique de la pandémie de Covid-19, la place boursière subit la chute des cours du pétrole ce mercredi. Le baril de Brent, pour rappel, est repassé sous les 30 dollars, un record presque historiquement faible. Les annonces portant sur une récession inédite de l’économie mondiale et de la zone euro contribuent aussi à renforcer la chute. Le FMI a même été jusqu’à qualifier notre période comme de “la pire récession depuis les années 30”…

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

Les conséquences de ces chutes sont résumées très clairement par le ministre de l’économie Bruno Le Maire : “Cette crise n’est pas une affaire de semaines, pas une affaire de mois, mais une affaire d’années”…

📉📉

Lire la suite

 

Le chômage américain continue son inexorable progression

Qu’est- ce qu’il se passe ?

Après trois semaines de hausse, le nombre de chômeurs américains n’en finit pas de grimper avec un total inquiétant de 17 millions de citoyens désormais sans emploi. 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Les experts des grandes banques américaines comme Bank Of America, estiment que la progression n’a pas fini de nous surprendre. Selon eux, le chômage  pourrait concerner, dans les prochaines semaines, près de 23 millions de travailleurs américains. 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

Conséquence de cette hausse inouïe, le taux de chômage dans le pays pourrait atteindre 14,5% de la population active d’ici fin avril alors qu’il n’était que de 4,4% en Mars… La première économie mondiale vacille… Quelles conséquences pour nous? Rappelons qu’au moment où les Etats-Unis a sombré dans la Grande Dépression des années 30, l’Europe les a très rapidement suivis dans leur chute… 😟😟

Lire la suite

 

Une vague de défauts d’entreprises attend l’Europe. 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

La crise n’en est qu’à son balbutiement. Les programmes ambitieux d’aides des Etats et des banques centrales, en Europe comme ailleurs, ne suffiront pas à sauver toutes les entreprises. La célèbre agence de notation Moody’s a d’ailleurs déclaré qu’elle s’attendait à voir le taux de défaut d’entreprises fragiles exploser dans les prochains mois. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

L’agence de notation n’en finit pas de dégrader les notes qu’elle attribue aux entreprises pour savoir si elles sont ou non solvables. C’est près de 200 entreprises par semaine qui voient leur note dégringoler en Europe. Cette dégradation rend l’accès aux financements et aux capitaux difficiles pour ces entreprises, au moment où elles en ont le plus  besoin… Plus grave encore, le taux de défaillance des entreprises fragiles dans le secteur de l’hôtellerie et des loisirs pourrait atteindre 18% d’ici un an.  

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

De manière générale, en Europe, le taux de défaut des entreprises notées en catégorie “dangereuse” devrait atteindre 8%… Si ces 8% ne parviennent pas à rembourser leurs dettes, comment ne pas redouter un effondrement des banques qui leur ont prêté de l’argent? Devant nous craindre pour notre épargne? 💣💣

Lire la suite