C’est le moment de s’endetter 😂

La reprise économique se passe mieux que prévu en France 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

La reprise de l’activité économique se passe un peu mieux que prévu. Ce constat, fait par la Banque de France, l’a conduite à revoir à la hausse sa prévision de croissance pour le deuxième trimestre. Alors que le PIB était inférieur d’environ 17 % sur une semaine type d’activité fin mai par rapport au niveau d’avant crise, les économistes de la banque centrale estiment qu’en juin, l’activité a été 9 % inférieure à la normale. Ils prévoient une contraction du PIB autour de 14 % au deuxième trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Cette baisse reste impressionnante et inédite mais elle est un peu moins importante que prévu puisque les économistes tablaient jusqu’ici sur un repli de plus de 15 % de l’activité. Pour sa part, l’Insee attend un recul du PIB entre avril et juin de 17 %. Sur l’année, la chute serait de 10 %.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Ces statistiques permettent de retrouver une certaine confiance. Il faut espérer que cette tendance positive se poursuive pour que le pays puisse rapidement retrouver la sérénité d’avant la crise. Il faut surtout que l’Etat s’efforce de protéger les plus démunis. 🙂🙂

 

Lire la suite

 

La crise du coronavirus ou le règne de l’argent gratuit

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Endettez-vous, c’est le moment ! Les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi bas et ils ne sont pas prêts de remonter. Le monde est entré dans la pandémie alors que les taux étaient historiquement bas depuis la crise de 2008. Pour permettre aux Etats de se financer pendant cette crise, les banques centrales sont allées encore plus loin.

Qu’est-ce que ça veut dire ?


A travers le monde, les acteurs économiques ont logiquement profité de ces coups de pouce à répétition pour s’endetter toujours plus. La dette cumulée des Etats, des ménages et des entreprises de vingt-cinq premières économies mondiales est ainsi passée de 150 % du produit intérieur brut (PIB) dans les années 1980 à presque 250 % aujourd’hui, selon Invesco.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

Cela mène à un paradoxe. De 2008 à fin 2020, la dette de l’Etat français sera passée de 70 % du PIB à 115 %. Mais jamais le remboursement des intérêts n’aura été aussi faible, passant sur la même période de 2,8 % à 1,4 % du PIB. Il faut cependant se méfier. Tant que la croissance peut soutenir notre économie et permettre de rembourser la dette, tout se passera bien. Dans le cas contraire, c’est une catastrophe financière qui s’annonce. 💸💸

 

Lire la suite

 

 

L’or à ses plus hauts niveaux depuis 2012

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Le cours du métal jaune fait des étincelles depuis le début de l’année, avec une hausse de l’ordre de 17%, en dollar comme en euro, alors que l’indice CAC 40 perd toujours près de 15%.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


De ce fait, l’once troy de 31,1 grammes se rapproche du niveau symbolique des 1 800 $, soit environ 1 600 €. La demande à des fins d’investissement s’est envolée: celle destinée à garnir les ETF aurifères, ces produits cotés en Bourse gagés sur un stock de lingots, a atteint près de 300 tonnes sur le trimestre, soit sept fois plus que l’an passé. La masse de lingots associée a atteint 3 185 tonnes, un record

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Cette ruée vers l’or montre l’attrait du métal précieux pour les investisseurs. Elle est devenue une réelle valeur refuge. Son cours est aussi influencé par les politiques monétaires de plus en plus expansives des banques centrales, qui écrasent les rendements obligataires et incitent les investisseurs à aller voir ailleurs. Or, investir dans le métal jaune plutôt que dans l’économie réel n’est-il pas contradictoire pour relancer la croissance ? 👑👑

 

Lire la suite