Ces banques qui tirent profit du CORONAVIRUS 😡

Les banques tirent profit de la crise du coronavirus 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

C’est une véritable avalanche d’émissions d’obligations souveraines qui s’est abattue sur les marchés, pour faire face aux conséquences de la crise du coronavirus. Mais le jeu en valait la chandelle pour les banques chargées de racheter ces obligations d’Etat. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

 

Bloomberg estime à 500 millions d’euros les commissions qu’elles ont perçues depuis le début de l’année. En ces temps de crise, les Etats préfèrent lever de l’argent via un système financier particulier appelé syndication. Ce système permet aux banques de rassembler un certain nombre d’investisseurs, de connaître les conditions et les montants que ces investisseurs sont prêts à lever auprès des Etats. Puis les Banques décident avec les gouvernements des investisseurs à privilégier et des montants à lever. A la fin, les banques touchent une forte commission uniquement pour leur rôle  d’intermédiaire. 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Au total, les Etats ont emprunté près de 280 milliards d’euros depuis le début de la crise du coronavirus. Si ce rythme se maintient, 2020 pourrait constituer une année record en matière de revenus pour les spécialistes des émissions de dette. On ne souffre pas tous de la même de la crise… 📈📈

 

Lire la suite

 

Ma petite entreprise ne connaît pas la crise 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Le CAC 40 porte toujours les stigmates du krach boursier provoqué par la crise sanitaire. L’indice phare de la Bourse de Paris abandonne près de 17% depuis le début de l’année; Mais certaines valeurs continuent d’affoler les compteurs de la Bourse et sont aujourd’hui proches de leurs sommets historiques. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


C’est notamment le cas d’Hermès : le titre affiche une envolée de près de 13% depuis le début de l’année. L’entreprise est proche de son historique pic boursier d’il y a un an. C’est également le cas de LVMH et de l’Oréal dont les valeurs semblent se jouer de la crise du coronavirus. Il faut le dire les Khol (Kering-Hermès-L’Oréal-LVMH) ont une place à part dans le CAC40 : ils pèsent désormais 25% de la capitalisation de l’indice boursier français.

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

Ces supers riches qui font souvent la une de l’actualité continuent leur ascension et semblent aujourd’hui hors de portée. Une question demeure : n’est-il pas paradoxal de voir  le luxe, symbole absolu d’une certaine opulence matérielle,  s’envoler alors même qu’on nous matraque à longueur de journée que la crise est là et que la situation s’annonce catastrophique pour les plus démunis? 💰💰

 

Lire la suite

 

 

Le démon de la dette

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Ni hausse d’impôt ni cure d’austérité mais de la croissance, telle est l’ordonnance du président Emmanuel Macron pour réduire un jour les milliers de milliards de dette publique. Notons que les accès de croissance de ces dernières années n’ont jamais permis de faire maigrir significativement et durablement la dette. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Or, avec la crise et les taux bas, les entreprises empruntent toujours plus. Selon le dernier rapport de la Banque de France, leur endettement dépasse les 1 800 milliards d’euros. Elles font aussi le pari de la croissance pour se désendetter. L’un des chemins vers la croissance est de développer les transports électriques, un bon moyen de redonner un peu d’air aux constructeurs automobiles. 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Mais dans cette folle course à la croissance, certains politiques sont prêts à tout. On le voit avec le développement de la 5G considérée comme le futur moteur de notre économie. La France n’hésite à collaborer avec la Chine alors même que l’on sait l’enjeu stratégique et que l’on connaît la politique du pays vis à vis de la confidentialité de nos données. Nous sommes dans une situation où la Chine semble pouvoir exiger n’importe quoi de nos politiques, sous prétexte d’une croissance comme seule capable d’assurer notre salut. 😱😱

 

Lire la suite