Apple s’envole 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Apple a récupéré le titre de première capitalisation mondiale, bénéficiant de l’extraordinaire engouement pour les valeurs technologiques. Vendredi 31 juillet, au lendemain de la publication de résultats meilleurs que prévus, le cours d’Apple a bondi de 10,47 %, à 425 dollars.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

 

En une seule séance, sa capitalisation a gonflé de 169 milliards de dollars. Le fabricant de l’iPhone vaut désormais 1.817 milliards de dollars, c’est-à-dire plus que le CAC 40 dans son ensemble (1.775 milliards) ! Et certains analystes envisagent très sérieusement le franchissement des 2.000 milliards. A fin 2019, Apple pesait 1.300 milliards de dollars.

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Toute la question est de savoir si cette envolée n’est pas liée à un dérèglement des indices boursiers américains.  Pour nombre d’économistes, nous assistons en effet à une bulle spéculative des valeurs technologiques des GAFA. Alors performances exceptionnelles ou crise financière à venir? La question reste entière.💸💸

 

Lire la suite

 

La Société Générale annonce des pertes importantes 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

La crise du coronavirus et la récession qui l’accompagne continuent de plomber les comptes de Société Générale. La banque a accusé des pertes nettes de 1,26 milliard d’euros au deuxième trimestre, selon le communiqué de résultats publié ce lundi.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Au premier trimestre, elle avait déjà perdu 326 millions d’euros . Les revenus baissent de 15,7 %, à 5,3 milliards d’euros. Le groupe subit le contrecoup de la crise, avec une multiplication par quatre des provisions

financières par rapport à la même période l’an dernier, à 1,28 milliard d’euros. Cet argent doit servir à faire face aux éventuels impayés des clients confrontés à la dégradation de la situation économique.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

La structure financière de la banque reste solide, avec un ratio de fonds propres (CET 1) à 12,5%. Ceci permet d’accuser pendant encore un moment le choc de la crise et de bénéficier de suffisamment de liquidités pour soutenir les pertes. 😱😱

 

Lire la suite

 

 

L’Insee plus optimistes que le gouvernement sur la chute du PIB en 2020

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Le confinement pour lutter contre la pandémie de Covid-19 a des conséquences fortes sur l’économie. Mais la reprise de l’activité est, pour l’instant, assez rapide. C’est ce que constate l’Insee. n interrogeant les entreprises françaises sur leurs perspectives, l’Insee estime désormais que « l’activité en décembre 2020 pourrait être entre 1 % et 6 % en deçà de son niveau d’avant crise »

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Ce qui rend l’institut un peu moins pessimiste que le gouvernement sur l’année complète. Alors que Bercy table sur un plongeon du PIB de 11 % en 2020 , les économistes de l’Insee envisagent une chute de l’ordre de 9 %.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

La France semble donc retrouver le chemin de la croissance. Ces nouvelles rassurantes redonneront, espérons-le, du moral aux français. 📈📈

 

Lire la suite