Allons-nous payer les pandémie-dettes ?

Le chômage explose en France

Qu’est-ce qu’il se passe ?

Les statistiques de Pôle emploi dressent aujourd’hui un sombre tableau de l’augmentation du chômage dans le pays. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A (c’est-à-dire sans activité) en France a progressé de 246 100, pour s’établir à un peu plus de 3,7 millions. Cela Correspond à une hausse de 7,1%, la plus forte depuis 1996.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

A titre de comparaison, la deuxième hausse la plus importante, intervenue en mars 2009, était de 77 300 nouveaux chômeurs… Le ministre du Travail a récemment précisé que “dans le contexte actuel, les entreprises n’embauchent plus”.  

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

Le contexte et l’environnement économiques français s’assombrissent à vive allure. Le chômage augmente, poussant des familles entières dans la pauvreté, autant de familles qui diminueront leur consommation. Cette diminution aura des conséquences néfastes sur notre économie qui aurait plutôt besoin d’un coup de stimulus… 📉📉

Lire la suite

 

L’industrie du pétrole dans la tourmente 

Qu’est- ce qu’il se passe ?

L’industrie du pétrole n’a probablement jamais connu de jours aussi sombres. C’est la Russie et l’Arabie Saoudite qui doivent s’en mordre les doigts. Les deux pays se sont lancés dans une guerre depuis le début de la crise, refusant de baisser leur production. Or face à une demande en chute libre du fait du confinement de la moitié de la planète, les prix ont dégringolé jusqu’à atteindre la semaine dernière des montants négatifs. Cette guerre a été désastreuse pour tout le monde et a plongé l’industrie dans une guerre sans précédents. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

L’un des problèmes aujourd’hui est de trouver le moyen de stocker le surplus de pétrole produit ces dernières semaines. On ne sait plus où et comment le stocker… Aujourd’hui 27 tankers remplis de pétrole ont accosté au large de la Californie, seul moyen de stocker le pétrole. A Singapoure c’est près d’une centaine de tankers que l’on peut voir depuis les côtes, des images impressionnantes. Les tankers sont devenus une ressource essentielle pour stocker et ont vu le prix de leurs services augmenter comme jamais.  

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

Cette crise du pétrole pourrait avoir des conséquences désastreuses dans les pays producteurs, plongeant des centaines de milliers de personnes au chômage. Pire, cela risque d’exacerber les conflictualités géopolitiques entre l’Arabie Saoudite, la Russie et les Etats-Unis. A l’heure où le coronavirus semble mettre tout le monde sous tension, voir ces vieilles rancoeurs ressurgir fait bien peur. 💣💣

Lire la suite

 

 

Après la pandémie, la dette… 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

Le coronavirus a paralysé l’économie mondiale. Pour faire face à ce déchirement, les Etats ne cessent de s’endetter, jusqu’à des niveaux semblables à ceux de 1945. Ces déficits sont bien souvent assez inquiétants : les Etats-Unis devraient s’endetter rien que pour cette année à hauteur de 15% de leur PIB. Dans l’ensemble des pays riches, la dette devrait augmenter de 6000 milliards de dollars…atteignant 122% du PIB de ces pays. Du jamais vu. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Le problème est que tous les pays ne sont pas égaux face à la dette. Il s’avère que les Etats-Unis peuvent s’endetter assez facilement. Les pays étrangers sont en effet friands de cette dette et la rachètent en grande quantité. Ce n’est pas le cas de l’Italie par exemple. Si la BCE était dans l’impossibilité de racheter la dette italienne, alors le pays ferait probablement faillite. Aucun investisseur étranger ne souhaite en effet racheter cette dette peu sûre. 

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

L’ensemble des pays de la zone euro et les Etats-Unis doivent prendre conscience que l’endettement illimité n’existe pas. Ne pas oublier que le Japon s’est longtemps bercé d’illusions sur l’endettement : aujourd’hui il est de 240% de leur PIB et constitue un problème majeur pour le gouvernement de Shinzo Abe. 💥💥

Lire la suite