Allez-vous avoir une RUPTURE de salaire ?

Salaires 2021 : « Une rupture qui n’épargnera quasiment personne »

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

L’étude annuelle du cabinet de conseils Deloitte annonce une rupture qui n’épargnera quasiment personne. C’est la première fois depuis plusieurs années que la hausse du budget prévu par les entreprises pour augmenter les salaires est inférieure à 2 %.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Les non-cadres (ouvriers, employés, techniciens, agents de maîtrise) devraient au mieux profiter d’une hausse de 1,5 %, et les cadres de 1,7 %, contre 2,1 % pour les deux catégories en 2020. Les 300 entreprises qui se sont exprimées sur leurs prévisions budgétaires représentent plus d’un million de salariés. « Elles ont été interrogées au cours du premier trimestre 2020. La réalité de 2021 ne pourra être que moins-disante »

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Les salaires devraient donc augmenter assez peu cette année, du fait de la crise économique que nous vivons. Ceci paraît être une mauvaise nouvelle pour les plus démunis qui vivaient déjà dans de grands difficultés avant la crise. 👎👎

 

Lire la suite

 

L’inexorable baisse de la Bourse continue 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Au sortir d’un long weekend de trois jours, Wall Street a ouvert en baisse mardi, pénalisé pour la troisième séance consécutive par le vif repli des actions technologiques. Les valorisations exubérantes de la tech commencent en effet à préoccuper les investisseurs . A la clôture, le Nasdaq se repliait de 4,11%, repassant sous la barre des 11.000 points pour la première fois en un mois ; le Dow Jones, lui, cédait 2,25%. 

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Parmi les plus fortes chutes, Tesla, dont le cours avait été multiplié par sept entre mars et septembre, a dégringolé de plus de 20 % ce mardi , alors que le titre a manqué vendredi d’être intégré au prestigieux indice S&P 500. Le CAC 40 a cédé 1,59 %, à 4.973,52 points. Le DAX 30 à Francfort a reculé de 1,01 % ; le Footsie 100 à Londres, de 0,18 %.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

La mauvaise conjoncture économique, la folle spéculation autour des valeurs techs, les relations de plus en plus tendues entre la Chine et les Etats-Unis, le Brexit sont autant d’éléments qui expliquent la mauvaise forme des valeurs boursières. Jusqu’où continuera la chute ? 💥💥

 

Lire la suite

 

 

Les cadres croient en une reprise de l’activité dans leur entreprise

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

La crise fait des dégâts, mais les cadres ont bon espoir de les surmonter. C’est ce que révèle le dernier baromètre* Ifop/Cadremploi**. En effet, concernant leur situation professionnelle, près de trois quarts des cadres (74%) sont optimistes en cette rentrée 2020. Un chiffre qui dépasse d’un point celui de 2019 et qui s’explique par la forte confiance qu’ils accordent à leur entreprise.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


En effet, ils sont 79% à penser que leur entreprise va surmonter la crise et 23% à être «très confiants». Seules 3% des personnes interrogées font part d’un profond pessimisme quant à la capacité de leur entreprise à se relever.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Les cadres français semblent donc avoir regagné une forme de confiance. Il faut espérer que la reprise économique de leur entreprise se fasse sans matraquage de certains de leurs employés. C’est en tout cas un point positif que de voir le moral se rehausser.  🤗🤗

 

Lire la suite