⚠️ 200 Aéroports européens au BORD de la faillite !

Les banques ne sont pas tirées d’affaire 

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Quelques jours après la publication de résultats trimestriels des banques meilleurs que prévus, les agences de notation financière maintiennent leur vigilance sur le secteur. « Pour de nombreux systèmes bancaires, nous n’envisageons pas de retrouver les niveaux pré-Covid-19 avant 2023 ou au-delà », prévient Emmanuel Volland, coordinateur mondial des institutions financières chez S&P Global Ratings et co-auteur d’une étude sur le secteur publiée mardi.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Ces études ne devraient pas aller dans le sens des banques qui souhaitent pouvoir verser des dividendes à leurs actionnaires dès 2021. Mais il ne faut pas s’y tromper, le chiffre d’affaires d’HSBC, par exemple, a diminué de 11% au troisième trimestre, et les défauts de paiement devraient se multiplier au moment où l’Etat cessera d‘alimenter la trésorerie des activités et des ménages. Il est donc de bon ton de rester prudent et de ne pas verser des dividendes démesurés.   

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Les mesures prises par la Banque Centrale de geler les dividendes des banques sont donc justes et efficaces puisqu’elles leur permettent de retenir du capital en cas de reprise lente et difficile. N’oublions pas par ailleurs que la plupart des banques réduisent considérablement leurs effectifs pour augmenter leur rentabilité : elles peuvent donc bien attendre le versement de leurs dividendes.🙅‍♂️🙅‍♂️

 

Lire la suite

 

Bercy revoit à la baisse la croissance pour 2021

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Si le pic semble en passe d’être passé pour la crise sanitaire, cela semble encore loin d’être le cas pour la crise des finances publiques. Celle-ci promet de durer encore, au vu des nouvelles prévisions diffusées ce mardi soir par Bercy.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Ainsi, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a annoncé tabler désormais sur un rebond de l’activité de 6 % l’an prochain, alors qu’il espérait +8 % en septembre, avant que la deuxième vague épidémique n’advienne. Si l’exécutif avance quelques nouveaux chiffres pour le niveau d’activité, ce n’est pas encore le cas concernant la dette et le déficit. Toujours est-il que des mesures devraient être annoncées pour renforcer l’action du fonds de solidarité pour les PME et les indépendants. 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Bruno Le Maire est allé plus loin dans ses déclarations en affirmant que pour la restauration, l’hôtellerie, l’événementiel, une aide plus importante que celle fixée à 10 000 euros par mois pourrait être versée. Il faudra donc être attentif aux prochaines annonces. 📈📈

 

Lire la suite

 

 

Deux cents aéroports européens au bord de la faillite

 

Qu’est-ce qu’il se passe ?

 

Les aéroports européens sont à bout de souffle et la perspective d’un prochain vaccin ne suffira pas à leur rendre le sourire. Avec un trafic inférieur de 86 % à celui de 2019 en novembre, les quelque 500 aéroports membres de l’ACI ont franchi ce mois-ci le cap du milliard et demi de passagers perdus depuis le début de l’année. Or, comme l’a souligné le directeur général de l’ACI, Olivier Jankovic, les recettes des aéroports sont essentiellement basées sur les passagers. Et 80 % de leurs coûts sont fixes.

 

Qu’est-ce que ça veut dire ?


Résultat, malgré les efforts pour réduire les dépenses, « les aéroports européens brûlent encore 350 millions d’euros par semaine, contre 600 millions au deuxième trimestre », souligne Olivier Jankovic. Sur les 500 aéroports de l’ACI, 193 seraient déjà au bord du dépôt de bilan.

 

Qu’est-ce que ça change pour moi ?

 

Avec autant d’aéroports dans le rouge, des dizaines de milliers d’emplois sont menacés partout en Europe. Ce manque de trafic pèse bien sûr également sur les compagnies aériennes ainsi que sur les avionneurs comme Airbus. Le trafic aérien retrouvera-t-il un jour son niveau d’avant-crise? Rien n’est sûr, avec la prise de conscience progressive de la pollution que représente le trafic aérien. ✈️✈️

 

Lire la suite

 

PS : le saviez-vous ? 

Amazon commence à livrer des médicaments sur ordonnance à ses clients américains à partir de ce mardi 17 novembre avec le lancement de son nouveau service, Amazon Pharmacy. En juin 2019, Amazon a lancé sa propre marque de médicaments en vente libre, et en août 2020, elle a lancé un bracelet connecté de suivi de santé appelé Halo. Où l’entreprise s’arrêtera-t-elle ? Faut-il les limiter ?